Les horaires des messes:

Etapes de la construction:

Construction de l’édifice au XIIIème siècle

Fondation de la chapelle Saint-Jacques au XIVème siècle par Regnault de Verdelot, seigneur de Villiers-Saint-Georges. 

La foudre tombe sur le clocher en 1656 qui est alors rénové.  L’église est en travaux tout au long du XIXème siècle (le parquet de la nef est posé en 1835, les voûtes sont reconstruites en 1836) et en 1863 la commune se lance dans un vaste programme de restauration. Le clocher-porche est remonté de 5 mètres en 1900.

Après les dégâts causés lors de la Seconde Guerre Mondiale, l’église est à nouveau restaurée en 1962. 

Réalisation de deux cloches respectivement en 1772 et 1859.

Architecture de l’édifice:

Plan : église orientée, de plan allongé. Formée de deux nefs, en enfilade, légèrement désaxées l’une par rapport à l’autre. Bas-côté au sud et sur les trois premières travées au nord. Clocher-porche en façade.
Elévation extérieure : Clocher-porche en façade flanqué de contreforts massifs, percé d’un portail plein cintre au rez-de-chaussée et de jours au premier étage. Le dernier étage est occupé par la chambre des cloches, munie d’abat-sons. En façade, le bas-côté sud est percé d’une porte (probablement en remplacement d’une baie plein cintre dont la partie supérieure est encore visible).
Le bas-côté sud est percé de jours tandis que le bas-côté nord et les travées du chœur au nord sont percés de baies plein cintre. Le côté nord est ponctuellement épaulé de contreforts.

Elévation intérieure : La chapelle Saint Jacques, aménagée dans le bas-côté sud, avec une entrée indépendante, sert de nécropole aux seigneurs de Villiers-Saint-Georges. L’église a une couverture en charpente. 

Villiers Info

GRATUIT
VOIR