C’est un médecin qui constate le décès et établit le certificat de décès.
Attention : en cas de mort violente (décès accidentel, suicide), l’entourage doit avertir le commissariat de police ou la gendarmerie.

QUI DOIT FAIRE LA DÉCLARATION DE DÉCÈS ?

Décès à domicile

En cas de décès d’une personne à son domicile, ce sont les proches qui doivent faire la déclaration de son décès : un parent ou toute personne possédant des renseignements sur son état civil. En cas d’appel à une entreprise de pompes funèbres, celle-ci peut se charger des démarches.

Décès à l’hôpital

En cas de décès à l’hôpital, dans une clinique ou dans une maison de retraite, c’est en principe l’établissement qui se charge de la déclaration de décès.
Dans quel délai ? Dans les 24 heures de la constatation du décès, hors week-ends et jours fériés. Une amende peut être à payer en cas de non-respect de ce délai. Il faut faire la déclaration à la mairie du lieu du décès.

Quels documents sont nécessaires ?

Pour déclarer le décès, la personne chargée de faire la déclaration peut présenter les documents suivants :

Une pièce prouvant son identité ;

Le certificat de décès délivré par le médecin, le commissariat de police ou la gendarmerie ;

Toute autre pièce concernant le défunt : livret de famille, carte d’identité, acte de naissance ou de mariage, passeport, …

À la suite de la déclaration de décès, la mairie établit un acte de décès.

CERTIFICAT D’HEREDITE

En cas de succession inférieure à 5 000 €, vous pouvez prouver votre qualité d’héritier par une attestation signée par tous les héritiers.

Détail de la procédure sur le site service public: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12697

 

 

 

Villiers Info

GRATUIT
VOIR